Châtaigne ou Marron ? A savoir !
La châtaigne : un peu d'histoire
La châtaigneraie du Périgord Limousin

Déjà largement présent au Moyen Age, le châtaignier se développe particulièrement durant les 18ème et 19ème siècles avec des châtaigneraies s’étendant sur plus de 40% de la surface de la Dordogne, du Lot, de la Corrèze et de la Haute-Vienne. 
Mais dès la fin du 19ème siècle, l’exode rural, les abattages massifs pour l’industrie des tanins, la concurrence avec les cultures céréalières et fourragères ajoutés à une maladie du sol provoquant le dépérissement des arbres, la chataigneraie connaitra un déclin important. 
En 1920, des mesures seront prises pour réglementer l’abattage pour la production de tannins et une recherche sera engagée pour luter contre le dépérissement du châtaignier. Des plants issus de nouvelles variétés seront alors attribués aux producteurs désireux de replanter. 
En 1946, cet effort se réorganisera sous l’égide l’INRA, et ses travaux donneront naissance à de nouvelles variétés hybrides issues de croisements naturels tel que Marigoule, Maraval, Marsol ou Bournette, variétés encore utilisées aujourd’hui. Ce programme permettra ensuite la création de Bouche de Bétizac, variété phare du marron frais dans le Sud-Ouest.
A partir des années 70, et ce notamment grâce au soutien des Pouvoirs Publics, le Périgord Limousin connaitra un réel regain avec la plantation massive de ces variétés hybrides et principalement Marigoule et Bouche de Bétizac. 
Aujourd'hui, la production de châtaigne de l’Aquitaine, du Limousin et de Midi Pyrénées est connue pour ses fruits de haute qualité visuelle et gustative.
Astuce
 
ASTUCE DE PRÉPARATION
Pour faciliter l’épluchage et éviter que les châtaignes  éclatent, fendez-les à l’aide d’un couteau juste au  moment de les mettre à cuire. 

ASTUCE DE CUISSON
Quand vous mettrez vos châtaignes dans  la poêle, fendez-les toutes sauf une.  Lorsque  cette dernière sera cuite à point, elle éclatera,  et vous signalera ainsi que les autres sont  également cuites, ce qui vous évitera d'avoir à surveiller de trop près la cuisson, ni de trop les  griller voire de les brûler.
 

 

envie d'en déguster ?


Châtaigne ou Marron ?
La châtaigne est le fruit comestible du châtaignier.

On appelle  marrons certaines châtaignes produites par des variétés de châtaigniers à fruits non cloisonnés, sélectionnées pour la taille des  fruits et leur saveur  

dessert



Conserver vos châtaignes :
 

Comment conserver vos châtaignes?

Sous son aspect cuirassé, la châtaigne est un produit frais fragile.  2 options  Comme les autres fruits et légumes,  conserver-la au fond du réfrigérateur, dans le bac à légumes.  

Ou n’hésitez pas, congelez-les !  
(Conseil : fendez-les avant !) 

 
Et le Marron d'Inde?
A ne pas confondre
 

Les Marrons ne sont pas à confondre avec les "Marrons d'Inde",  issus du marronnier. 
Ces derniers ne sont pas comestibles.  Ils entrent néanmoins dans la composition de préparations médicinales.

simple à conserver

Santé et Nutrition :

Pour rester en forme, ne pas hésiter à croquer quelques châtaigne…

Championne de l'énergie

La châtaigne cache sous sa rude écorce une chair fondante bourrée d’énergie. Riche en minéraux, généreux en potassium, le Marron du Périgord est tout indiqué pour les sportifs. Fort de sa teneur en magnésium, il peut aussi devenir un véritable allié contre le stress et la fatigue. Il apporte également des quantités non négligeables de calcium et de fer, ainsi que de nombreux oligo-éléments. 
Un cocktail de vitamines 
Tonique, le marron renferme un large éventail de vitamines. C’est en vitamine C qu’il est le mieux pourvu : au moment de sa récolte, il en possède jusqu’à 50 mg pour 100 g. 
 Des fibres et des protéines 
Grâce à sa richesse en fibres (5 à 7 g pour 100 g) et à sa texture dense, le Marron du Périgord satisfait très efficacement l’appétit. Il contient aussi des protéines (2,6 g à 3 g pour 100 g) qui, associées à des produits laitiers ou à de la viande, développent des qualités nutritionnelles hors pair.   
Un aliment sans gluten
Pour les personnes intollérentes au gluten, la chataigne est une véritable alternative!

La consommer grillée !..

simple à cuisinier

Mille et une façon de la griller :

Poêle à trou, poêle sans trou, plancha, barbecue, appareil à raclette,   four, micro-onde elle se prête à toute les ambiances.  La châtaigne se grille très bien au four.  Pour cela, choisissez des fruits frais dont il ne faut surtout pas oublier de fendre la coque à l'aide d'un  petit couteau pointu. Suivant les usages locaux, on incise le  côté plat de la châtaigne ou on coupe un petit morceau sur le  côté.  Ainsi incisées, faîtes griller vos châtaignes en les remuant de  temps en temps (comptez 15 à 20 mn suivant la taille des châtaignes 
gastronomie.aquitaine.fr Mentions légales